Je voudrais
déposer une demande pour bénéficier des incitations offertes par IDAL
savoir si je me qualifie pour les incitations de IDAL
savoir quelles sont les étapes pour établir un projet
savoir quels sont les licences et permis nécessaires pour établir un projet
en savoir plus sur les opportunités d'investissement au Liban
opérer au Liban
exporter du Liban
Fintech

L'écosystème libanais de Fintech suit les tendances mondiales et régionales et croit à une cadence rapide. Le Liban constitue le deuxième écosystème de startups en Fintech le plus avancé de la région, avec une population qui s'adapte rapidement aux innovations technologiques financières. Le Liban a assisté à l’émergence d'entreprises « Fintech » qui sont en concurrence sur le marché mondial.


FAITS ET CHIFFRES CLÉS :

  

  • En 2017, 54% des personnes possédant un compte bancaire ont adopté la banque numérique au Liban, enregistrant une augmentation importante de 38% par rapport à 2016.
  • En 2016, le Liban s’est classé au deuxième rang régional pour le taux de personnes utilisant uniquement la banque mobile.
  • Le Liban accueille 14% des startups Fintech de la région, et représente le 4ème marché le plus servi par les sociétés Fintech, avec 27% des startups Fintech au Moyen-Orient et en Afrique du Nord desservant le marché libanais.
  • Au Liban, les sociétés Fintech représentent également une opportunité importante pour aplanir ou même éliminer les obstacles à l'inclusion financière. En 2014, le taux de pénétration du compte bancaire au Liban était de 46,9%, en raison de restrictions géographiques ou de l'absence de services bancaires appropriés. Les innovations Fintech qui fournissent des services financiers numériques peuvent contourner les contraintes géographiques et s'adapter facilement aux demandes des clients.

   

LES AVANTAGES CONCURRENTIELS :
 

Système bancaire robuste et favorable :
  • Le Liban possède l'un des systèmes bancaires les plus robustes de la région et se classe au 23ème rang mondial selon la classification de « Soundness of Bank ».
  • Les banques libanaises ont commencé à adopter des innovations financières, présentant d'importantes opportunités de coopération avec les entreprises Fintech : Fransabank a investi 2,5 millions de dollars dans la startup locale PinPay, tandis que Bank Audi a lancé un service de paiement mobile sans contact, Tap2Pay, pour favoriser les paiements sans numéraire au Liban.

Main-d'œuvre hautement qualifiée à coût compétitif :

  • Le Liban se classe au 19ème rang mondial pour la qualité de son système éducatif supérieur, alors qu'il occupe la 6ème place pour l'enseignement des mathématiques et des sciences.
  • Environ 2.000 diplômés universitaires spécialisés dans les domaines liés aux TIC rejoignent le secteur chaque année, et environ 1.500 diplômés se spécialisent dans les finances et les affaires.
  • Le salaire moyen des ingénieurs en logiciels est inférieur de près de 37% à celui des pays du Golfe et inférieur de près de 50% à celui des économies développées sélectionnées.
Une infrastructure encourageante : les taux élevés de pénétration d'internet et l'augmentation des taux de pénétration des smartphones ouvrent la voie à un secteur des technologies financières florissant qui peut conquérir la population non bancarisée.
  • Les taux de pénétration du haut débit fixe ont atteint 22,76% en 2015, une augmentation considérable par rapport à 9,95% en 2013. Ce taux de pénétration est le taux le plus élevé parmi les pays du Levant et les autres économies de la région MOAN.
  • Les taux de pénétration de large bande mobile ont également augmenté, pour atteindre 53,5% en 2014, contre 43% en 2013. 
Contactez-Nous
Immeuble Lazarieh, 4e étage, Rue Emir Béchir, Centre-Ville, Beyrouth, Liban, BP 113-7251
Téléphone
+961 1 983306
Fax
+961 1 983302