Je voudrais
déposer une demande pour bénéficier des incitations offertes par IDAL
savoir si je me qualifie pour les incitations de IDAL
savoir quelles sont les étapes pour établir un projet
savoir quels sont les licences et permis nécessaires pour établir un projet
en savoir plus sur les opportunités d'investissement au Liban
opérer au Liban
exporter du Liban
Agriculture

Le Liban se distingue des autres pays de la région par son climat tempéré, la richesse de ses sols et l’abondance de ses ressources en eau, ce qui le rend un endroit idéal à l’activité agricole. En effet, les précipitations restent relativement abondantes avec une moyenne de 2,2 milliards de mètres cubes par an, dépassant nettement la moyenne régionale. De plus, le Liban est également riche en grandes rivières et en ressources d’eau uniques au Moyen-Orient.

 

Les principales régions de culture, les prairies et les pâturages comprennent la plaine de la Bekaa (où plus de 40% de la terre est cultivée), le Nord, particulièrement les régions de Koura et d’Akkar, ainsi que le Sud sur la région côtière de Sidon à Tyr (où l’agriculture intensive existe également dans les serres). Le Mont-Liban et la Nabatieh sont également des zones agricoles importantes, bien que le pourcentage de terres cultivées soit plus bas à cause de leur nature rude.

 

FAITS ET CHIFFRES PRINCIPAUX :

 

  • Le secteur agricole génère environ 3,5% du PIB du Liban.*
  • Il emploie près de 6% de la main-d’œuvre libanaise et constitue le 5ème plus grand secteur générant des opportunités de travail dans le pays.
  • Les principaux produits agricoles incluent les fruits (surtout les pommes, les oranges, les bananes, le raisin et aussi les olives) qui constituent 31% du total de la production agricole ainsi que les légumes (comme les pommes de terre, les tomates et le maïs) qui représentent 63% de la production totale.
  • Parmi les végétaux, les pommes de terre représentent la part la plus grande de la production avec 25% du total de la production des légumes, suivis par les tomates (20% de la production des légumes), les concombres (11%) et le citron (5%).
  • Le Moyen-Orient reste le principal marché d’exportation du Liban en matière de produits agricoles en 2016, constituant 96,2% du total des exportations. En fait, cinq pays arabes représentent les principaux marchés d’exportation du Liban (avec une part de 68,4%), à savoir le Koweït (15,2%), l’Arabie Saoudite (14,8%), les Emirats Arabes Unis (14,6%), l’Egypte (12,1%) et la Syrie (11,7%).
  • En 2016, les exportations de fruits ont représenté 48% des exportations agricoles, tandis que les légumes 41% et les céréales 5%.

 *Source : Comptes nationaux

 

AVANTAGES COCURRENTIELS :

 

  • Le Liban possède la proportion la plus élevée de terres agricoles au Moyen-Orient, couvrant près de 65% du territoire libanais (c.à.d. presque l’équivalent de 6.800 km2).
  • Le climat tempéré du Liban, sa terre riche et ses ressources abondantes en eau constituent des facteurs essentiels qui le distinguent des pays de la région et favorisent l’activité agricole.
  • Le climat tempéré permet de cultiver une grande variété de cultures qui poussent normalement dans les pays froids et tropicaux à la fois.
  • Le soutien institutionnel au secteur : le gouvernement fournit à travers IDAL un soutien financier et non-financier aux exportateurs en vue d’augmenter les exportations et d’assurer un accès plus large à de nouveaux marchés.
Contactez-Nous
Téléphone
+961 1 983306 / 7 / 8
Fax
+961 1 983302 /3