Je voudrais
déposer une demande pour bénéficier des incitations offertes par IDAL
savoir si je me qualifie pour les incitations de IDAL
savoir quelles sont les étapes pour établir un projet
savoir quels sont les licences et permis nécessaires pour établir un projet
en savoir plus sur les opportunités d'investissement au Liban
opérer au Liban
exporter du Liban
Page d acceuil › Secteurs Clés ›
Industrie Agro-Alimentaire

FAITS ET CHIFFRES PRINCIPAUX :

 

  • Le secteur agro-alimentaire est un pilier essentiel de l’économie libanaise. En 2015, il a généré approximativement 32,03% de la production du secteur industriel et environ 2,66% du PIB du pays* (selon les derniers chiffres disponibles).
  • Ce secteur jouit actuellement d’une main-d’œuvre estimée à 20.607 personnes, représentant 25% de la main-d’œuvre du secteur industriel, générant le plus grand nombre d’emplois dans le secteur industriel.
  • Il génère le plus grand nombre d’opportunités de travail dans le secteur industriel.
  • Les entreprises agro-alimentaires représentent la part la plus grande des établissements industriels au Liban avec 21,8% des entreprises, ou bien environ 963 entreprises qui opèrent dans le domaine agro-alimentaire.
  • Ce secteur est composé en majorité de petites entreprises familiales employant en moyenne 6 personnes.
  • Les produits agro-alimentaires ont représenté 21,2% du total des exportations en 2016 et 17,9% de l’ensemble des exportations industrielles. Entre 2012 et 2016, les exportations ont connu une croissance à un TCAC de 7,6%.
  • Les principaux produits agro-alimentaires exportés comprennent les sucres et la confiserie avec 33% de l’ensemble des exportations agro-alimentaires, tandis que les boissons, les alcools et le vinaigre occupent le deuxième rang (19%), suivis par les légumes préparés, les fruits et les noix (14%).
  • La part la plus grande des exportations agro-alimentaires est destinée aux pays arabes (n’appartenant pas au CCG) avec 48% du total des exportations en 2016, sachant que la part destinée à la Syrie est de 35,4% et à l’Iraq 7,2 %.
  • Une part de 19% des exportations est destinée aux pays du CCG, avec en tête de liste, l’Arabie Saoudite (8,5%), les Emirats Arabes Unis et le Koweït (4,3% et 3,2% respectivement) en tant que destinations principales. L’Europe est classée 3ème avec une part de 14,3% et l’Afrique occupe le 4ème rang avec 4,1% du total des exportations agro-alimentaires.
  • Les exportations destinées à la Syrie ont augmenté de 27,3% entre 2012 et 2016 et représentent actuellement près de 74% de l’ensemble des exportations vers les pays arabes (n’appartenant pas au CCG) tandis que les exportations vers l’Iraq ont augmenté de 21,2%. Ceci indique que, malgré l’impact négatif de la crise syrienne sur l’économie libanaise, il y a eu une demande accrue des produits libanais pour compenser la baisse des exportations syriennes vers ces marchés.

*Source : Comptes nationaux

  

AVANTAGES CONCURRENTIELS :

 

  • La disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée et à coût concurrentiel
  • La présence de liens en amont avec un secteur agricole solide et diversifié
  • Le soutien institutionnel de la part du gouvernement : existence d’institutions destinées à la recherche et au développement (y compris 3 laboratoires) et d’une école technique spécialisée en industries alimentaires
  • La cuisine libanaise reconnue sur le plan international
Contactez-Nous
Téléphone
+961 1 983306 / 7 / 8
Fax
+961 1 983302 /3